TOKYO UNE MÉGAPOLE UNIQUE

Cette immense et fascinante métropole contemporaine apporte une vision high-tech de l’avenir tout en conservant une riche culture traditionnelle japonaise. Une dualité qui fait tout l’intérêt d’un séjour à Tokyo. Shinjuku, Shibuya, Ginza sont les quartiers branchés. Tandis que le quartier d’Asakusa empreint d’histoire, recèle de merveilleux temples et jardins !  Des rues bouillonnantes aux ruelles traditionnelles presque désertes, découvrez les principaux quartiers incontournables qui en font une ville unique.

quartier1.png

TOKYO PAR QUARTIER

OUEST

SHINJUKU : quartier des affaires et de la nuit

Sites Olympiques : Tokyo Metropolitan Gymnasium (Tennis de table)  
Shinjuku est un quartier situé au cœur de Tokyo et à découvrir absolument ! Il est desservi par la plus grande gare du monde où se croisent la plupart des lignes de trains. D’ici tous les quartiers de la ville sont accessibles. Très animé la  nuit, Shinjuku est en fait constitué de 5 quartiers  très différents.
À l’ouest de nombreux gratte-ciel définissent le quartier des affaires et des hôtels. A quelques minutes à pied, à l’est, se trouve le quartier commercial très animé, bruyant et coloré où vous trouverez la plus grande concentration de restaurants au monde !
Kabuki Chô est quant à lui l’un des plus importants quartiers de la nuit de la capitale, avec une forte concentration de cinémas, salles de jeux, restaurants, bars et clubs. En soirée, le quartier devient moins sage : néons colorés, musiques criardes et cabarets se confondent. Le sud-est est une partie dédiée aux salles d’arcades, aux jeux vidéo et aux magasins d’électroniques.
Enfin, au sud, vous trouverez de gigantesques centres commerciaux comme Tokyu Hands.

Aux alentours : le jardin impérial de Shinjuku Gyoen est un magnifique parc urbain de plus de 50 hectares au milieu des buildings.  Ancienne demeure de la famille Naito, le site ouvert au public offre 3 jardins d’inspiration différente : un jardin japonais, un jardin classique à la française et un jardin paysager. C’est un véritable oasis au cœur de la ville où il fera bon se reposer en été.

BON PLAN : buvez un verre sur le toit du 8ème étage du grand magasin Keio ou dans l’un des 200  petits bars des ruelles étroites du fascinant quartier de Golden Gai.
Sur le toit d’un parking au coeur de Shinjuku, du côté des rues de Kabuki Chô, découvrez l’Oslo Batting Center, un lieu où l’on peut s’entraîner à taper des balles de baseball lancées automatiquement par une machine.


Quartier de Shinjuku

HARAJUKU : quartier de prédilection de la jeunesse tokyoites

Sites Olympiques : Olympic Stadium (Cérémonies d’ouverture et de clôture, Athlétisme, Football)
Explorez le fabuleux quartier de Harajuku, réputé dans le monde entier pour son mélange de culture jeune et de sa mode urbaine extrême. Le spectacle est dans la rue! On y croise lolitas, kawaii, punk, gothiques et amateurs de cosplay ! Takeshita-dōri, est la rue emblématique du quartier et regroupe des dizaines de petites boutiques où il fait bon flâner. Omotesandō, est un boulevard incontournable bordé de boutiques à l’architecture impressionnante souvent comparée aux Champs-Elysées. On y trouve des magasins haut de gamme et restaurants chics. Au niveau de la station de métro Omotesandō, faites un détour pour aller voir le Spiral Building. Le Two Rooms et le Baron de Paris, deux lieux branchés de la nuit tokyoïte, sont également tout proches si l'on souhaite revenir faire la fête en soirée. Tout au bout de l’avenue Omotesando, se trouve le quartier Aoyama, le quartier mode le plus exclusif de la capitale, mais qui est aussi le quartier général d'une population plus bohème.
C’est dans les jardins extérieurs du sanctuaire Meiji-jingu que vous rejoindrez le Stade Olympique pour la Cérémonie d’ouverture et de clôture, l’Athlétisme et le Football.
Profitez-en pour visiter le célèbre sanctuaire shinto Meiji-jingu, lieu de culte dédié à l’empereur Meiji qui se dresse au cœur d’un parc luxuriant.

Aux alentours : à la recherche de calme, Cat street est la rue atypique qui vous conviendra. Avec ses magasins plus traditionnels et ses petits cafés, la rue tranche considérablement avec le quartier.

BONS PLANS : le magasin de jouets Kiddy Land, juste après la station Meiji-Jingūmae est l’endroit où vous pourrez ramener de nombreux cadeaux pour des enfants ! Et c’est chez Daiso, un 100 yens shop que vous pourrez faire les meilleures affaires puisque tout est vendu au même prix…ou presque ! N’oubliez pas de faire un cliché excentrique dans l’un des nombreux purika (photomatons japonais) généralement situé en sous-sol de Takeshita.


Olympic Stadium

SHIBUYA : quartier de la mode

Sites Olympiques : Stade National de Yoyogi (Handball)
Avec ses boutiques de vêtements, restaurants, cafés populaires, le quartier futuriste de Shibuya, véritable temple de la mode est l’incontournable quartier à visiter. Situé au sud-ouest de la capitale, son célèbre carrefour le Shibuya Crossing où se croisent des milliers de piétons, en est l’image archétype de Tokyo. Ici se retrouve la jeunesse du pays aux looks excentriques ! En face du square Hachiko (célèbre statue de chien), ne manquez pas le Shibuya 109 : cet incontournable grand magasin est l’attraction shopping préférée des tokyoites. Basketball street est la rue la plus fréquentée et est bordée de très nombreux magasins, restaurants, bars, salles de jeu et karaokés ou immenses panneaux publicitaires côtoient néons et enseignes lumineuses. Si vous passez devant une horloge rouillée, pensez à entrer et descendez au 3ème sous-sol pour découvrir le célèbre magasin de manga Mandarake.
A quelques pas de là, le parc de Yoyogi et ses environs sont le rendez-vous de jeunes très "lookés" se rassemblant le week-end. Ancien village Olympique, ce parc est l'une des plus vastes de Tokyo où il est agréable de flâner entre les étangs et les grands arbres, de faire du jogging ou du vélo (location dans le parc).
Le Stade National de Yoyogi, célèbre pour son originalité et son toit en suspension est situé dans ce parc et accueillera le Handball.

Aux alentours : À quelques rues du fameux carrefour de Shibuya se trouve Shoto, un quartier étonnamment paisible, loin de l’agitation et de l’effervescence. Rien de spectaculaire au prime abord mais ses rues étroites donnent au quartier des allures de village fourmillant de nombreux bars et restaurants du monde entier : bars à vin français, grill australien, crêperies, burgers et burritos mexicains!

BONS PLANS : le restaurant à sushi “Uogashi Nihon-ichi”, il est petit, on y mange debout mais l’ambiance est conviviale et les sushis excellents ! Non loin se situent les ruelles  piétonnes de Nonbei Yokocho, un bond dans le temps avec ses nombreux izakaya (petits bars) proposant des brochettes de poulet. C’est l’endroit idéal pour se détendre autour d’un verre de saké ou d’une bière locale à Shibuya !


Shibuya Crossing

ROPPONGI : Tokyo Tower et complexe commercial

C'est le lieu branché et sulfureux de la nuit Tokyoïte, mêlant restaurants, bars et boîtes de nuit.  Le carrefour de Roppongi, très fréquenté, juste à la sortie du métro est fascinant de par son dynamisme. Les rues commerçantes d'Azabu Juban permettent de savourer l'atmosphère du vieux Tokyo.  Profiter, une fois la nuit tombée, des vues spectaculaires sur les lumières de la ville depuis la Tokyo Tower et si vous êtes amateurs de manga, c’est ici que vous pourrez accéder au parc d’attraction du célèbre One Piece ! Roppongi Hills se trouve à quelques minutes de marche de la station de Roppongi. Ce complexe commercial relativement récent regroupe tous les plaisirs urbains : art, restauration, mode, boutiques de décoration, cinéma…Le dernier étage de la Mori tower vous permettra d’avoir une vue imprenable sur Tokyo et accueille le Centre des Arts Mori, une référence incontournable dans le monde de l'art contemporain au Japon.

Aux alentours : le National Art Centre est l'endroit où vous pourrez découvrir l'art moderne japonais. Il est directement relié à la gare de Nogizaka.
Le sanctuaire Nogi-jinja représente un bel exemple de l'architecture occidentale construite pendant l'ère Meiji. Il est l’un des principaux sanctuaires shinto, dédié au général de l'armée impériale japonaise Maresuke Nogi, l’un des héros de la guerre russo-japonaise qui a abouti à la victoire du Japon. Tous les quatrièmes Dimanche du mois, il accueille une petite brocante d’antiquaires où les étals de poteries, kimonos et bibelots se tiennent dans l’enceinte même du sanctuaire.

BONS PLANS : Roppongi regorge de restaurants de sushis haut de gamme mais également de tables gastronomiques (Kanda, lAtelier de Joêl Robuchon), bars à vin de Nishi-Azabu (Tsubaki), bars chics  (The Oaks Door Bar) et clubs arty (Super Deluxe).


Tokyo Tower

NORD EST

ASAKUSA : quartier historique

Au cœur de Tokyo, le quartier d'Asakusa, le long de la rivière Sumida, vous plongera dans un univers populaire où vit encore l'esprit du « vieil Edo » baigné de tradition. C’est un célèbre lieu de culte dont son point central est le plus vieux temple bouddhiste de la ville et le plus vénéré du pays : le temple Sensoji (Asakusa Kannon, déesse de la miséricorde). Vous reconnaitrez certainement la célèbre porte de Kaminarimon, et son énorme lanterne rouge. L’enceinte du temple abrite une pagode de 5 étages qui renfermerait les cendres de bouddha. À côté du temple se trouve le sanctuaire Asakusa. En face du temple se trouve la longue rue pavée Nakamise Dori  bordée d’une centaine de boutiques traditionnelles, de nourriture et toutes sortes de souvenirs.

Aux alentours : le Parc Sumida longeant la rivière du même nom est une jolie balade à faire après avoir visité le temple. C’est l’un des parcs les plus populaires de Tokyo qui mène à la Tokyo Skytree. A plus de 400 mètres de haut la tour offre des vues imprenables sur Tokyo ; c’est l’un des points d’observation les plus élevés au monde !

BONS PLANS : admirez la vue du haut de l’office de tourisme située en face de la porte : un point de vue exceptionnel sur le temple et le quartier.

UENO : quartier populaire familial

Le quartier de Ueno est le shitamachi de Tokyo, autrement dit le quartier populaire. Aujourd'hui, il s'articule autour du parc et de la gare de Ueno. Le parc est le plus grand et l’un des plus anciens de la ville. Il abrite plusieurs musées dont le Musée National de Tokyo, des temples et sanctuaires, un zoo, et surtout de très nombreux cerisiers sous lesquels les Tokyoïtes viennent, au moment de la floraison. La gare de Ueno est l'un des principaux nœuds ferroviaires de la ville. C'est notamment là que se trouve le terminus du Skyliner arrivant de l'aéroport de Narita. Au pied de la gare se déroulent les rue piétonnes du marché d’Ameyoko, bazar à ciel ouvert où l'on y trouve de tout ! Il émane de cet immense quartier une atmosphère unique.

Aux alentours : Le Musée Shitamachi recrée les atmosphères et les coutumes de Shitamachi, l’ancienne banlieue de Tokyo. Une ruelle du début du XXème siècle est reconstituée avec la maison d’un artisan de geta (sandales en bois), un magasin de dagashi (confiseries bon marché) et un fabricant d’ustensiles en cuivre (doko-ya).

BONS PLANS : en s’éloignant du parc, une annexe du musée présente l’ancienne maison d’un marchand de saké. En face, le café Kayaba est très typique. A l’étage, on savoure un café ou un thé Matcha latte sur des tatamis..

RYOGOKU : quartier traditionnel des sumos

Sites Olympiques : Kokugikan Arena (Boxe)
Ryogoku est un lieu dédié aux tournois de sumo. Tout le quartier semble refléter le monde fantastique du sumo. C’est ici que vivent et s’entraînent de nombreux sumotoris. Trois fois par an, en janvier, mai et septembre, le Kokugikan, Palais National du Sumo, devient l'arène de combat de sumotori. Le Musée Sumo au premier étage du Kokugikan, expose des articles liés au monde du sumo, comme les tabliers de cérémonie portés par les grands champions de sumo, les estampes japonaises datant de la période d'Edo, les sculptures et les photos des sumotori célèbres.

BONS PLANS : déjeuner ou dîner au restaurant Hananomai et dégustez le fameux chankonabe, la spécialité de fondue japonaise consommée par les lutteurs. Le restaurant Kappo Yoshiba comporte également un vrai dohyo (ring sumo).

Tous les lundis, mercredis, vendredis et samedis des Sumo-jinku (chansons populaires) sont chantés sous forme de poèmes traditionnels, de quoi vous mettre d’emblée dans l’ambiance !


Kokugikan Arena

AKIHABARA : quartier de l’électronique

Sites Olympiques : Nippon Budokan (Judo, Karaté)
Plus à l’est, le quartier d’Akihabara justement surnommé « Electric Town » est célèbre pour ses immenses magasins d’équipements de pointe et sa culture manga.  Les petites échoppes spécialisées en matériel électronique et réparations en tout genre cohabitent avec les grands magasins. On y trouve de tout, du neuf, de l’occasion, de la location et même de la récupération ! C’est à la nuit tombée qu’Akihabara dévoile tous ses charmes et les façades des bâtiments s’illuminent de centaines de couleurs.  À Yodobashi Camera les fans d’électronique trouveront leur bonheur sur 7étages, d’innombrables arcades se trouvent dans les game center de Sega et Taito ou dans le temple de jeu vidéo rétro Super Potato ! Un impressionnant choix de figurines manga est vendu au magasin Mandarake et du matériel audiovisuel au magasin Sofmap. Les maid cafés ne passeront pas non plus inaperçus !

Aux alentours : sous la voie de chemin de fer surélevée, le Chabara Aki-Oka Marché héberge un bon nombre de magasins de produits artisanaux de belle qualité pour des cadeaux uniques. Sur plus de 1000m2 des ingrédients et des spécialités locales parfois rare y sont proposés. À Aki-Oka Caravane, vous voyagerez dans tout le Japon à travers les spécialités locales de différentes régions proposées dans les 9 food truks.
D’ici vous pourrez rejoindre en 20mn, par la Shinjuku Line, le site Nippon Budokan situé dans le parc de Kitanomaru et assister aux épreuves de Judo et de Karaté.

BONS PLANS : le Gundam café est très populaire et vous plongera dans l’univers de la science-fiction qui s’inspire d’une série nipponne très populaire. Un peu fou, le Neko café véritable royaume à chats, vous permet de prendre un verre tout en contemplant voire en jouant avec des chats !

YANAKA, NEZU, HONGO : quartier traditionnel

Au nord-est de la capitale, les quartiers de Yanaka et Nezu, près de la gare de Nippori, regorgent de rues et allées étroites en pente. Il y règne une atmosphère tranquille et arty. Ici et là, de multiples temples, sanctuaires, traditionnels « coffee shops », fabricants de tofu et tatami, petits musées et galeries d’art participent au charme singulier de ces quartiers.
Le Nezu-jinja, sanctuaire shinto fondé en 1705, est un véritable havre de paix. Le parcours prend fin dans le quartier de Hongo, le quartier universitaire de Tokyo. Les bâtiments en bois au charme désuet vous feront voyager dans le temps.

BON PLAN : le Scai the bathouse, galerie d’art contemporaine aménagée sur un sento (bain public traditionnel).


Nezu-JINJA

NORD OUEST

IKEBUKURO : quartier du shopping

Ikebukuro dont le symbole est la chouette, est un quartier très vivant de jour comme de nuit. Situé au nord-ouest de Tokyo, il est très animé et répond aux envies de shopping ou de gastronomie avec ses nombreux magasins, ses librairies manga, sa tour Sunshine City et ses restaurants populaires.  Il abrite Animate, le plus célèbre magasin de manga du Japon et réunit de nombreux centres culturels dont le Tokyo Metropolitan Art Space. C’est également l’un des quartiers les plus populaires pour déguster des ramen de grande qualité (délicieuse spécialité de bouillon) proposées par la plupart des échoppes.

Aux alentours: temples et sanctuaires à Zoshigaya. À une quinzaine de minutes de la gare d’Ikebukuro, dans les ruelles de Zoshigaya vous trouverez l’adorable sanctuaire Iko inari dédié à la divinité du même nom. C’est le premier que vous croiserez en arrivant avec son couloir de Torii (portiques) rouges.
Plus loin le temple Homoyo-ji : sous ses airs abandonnés, il ne manque pas de charme. Un peu plus excentré encore, le sanctuaire koshimojin-do dédié à la divinité de l’enfance abrite un joli bâtiment et la plus ancienne boutique de sucreries bon marché au Japon !

BONS PLANS : pour un point de vue emblématique sur la ville ou sur le Mont Fuji, montez jusqu’à l’observatoire Sunshine 60.  Tentez l’expérience de l’attraction virtuelle « Tokyo bullet flight » ou visitez l’aquarium sur le toit, conçu comme un « oasis dans le ciel »!


Tokyo Metropolitan Art Space

SUD EST

GINZA : quartier de luxe

Sites Olympiques : Tokyo International Forum (Haltérophilie)
Ginza est l’un des quartiers des plus réputés de la capitale japonaise pour ses boutiques de luxe, show-rooms de grandes marques, galeries d’art, et grands restaurants, cafés et boites de nuit haut de gamme. Le week-end, le quartier se transforme en une immense rue piétonne où les tables de café sont dressées en pleine rue et diverses animations ponctuent les trottoirs.

Aux alentours : entre les immeubles se niche le petit sanctuaire Tyoiwa Inari dédié au Dieu protecteur des incendies et garant de l’amour et du mariage! Véritable poumon de verdure, le jardin traditionnel Hama-Rikyû est situé sur la Baie de Tokyo.

BONS PLANS : découvrez les sushis au sushi no Midori, une excellente adresse pour se délecter de leur spécialité à base d’anguille. La nuit tombée, testez le karaoké spacieux et fastueux à Bagus.



EST

ODAIBA : l’île familiale

Sites Olympiques : Odaiba Marine Park (Natation marathon, Triathlon) / Ariake Tennis Park (Tennis) / Olympic BMX Course (Cyclisme BMX) / Olympic Gymnastic Centre (Gymnastique) / Ariake Arena (Volleyball) / Olympic Aquatics Centre (Natation, Plongeon, Natation synchronisée) / Dream Island Archery Field (Tir à l’arc)  / Tatsumi International Swimming Centre (Water-Polo) / Aomi Urban Sports Venue (Basket-ball 3x3, Escalade sportive) / Shiokaze Park (Beach Volley)/ Sea Forest Waterway (Canoe-Sprint, Aviron) / Sea Forest Cross-country Course (Equitation – Concours complet)
Cette île artificielle située en front de mer dans la baie de Tokyo, au sud-est de la ville, est le paradis du divertissement et accueille de nombreuses expositions sur la technologie futuriste. Au showroom de Toyota, Mega Web, vous pourrez observer leurs dernières créations et prototypes mais également expérimenter des simulateurs. A Miraikan (Musée national des sciences émergentes et de l'innovation), vous pourrez rencontrer des androïdes et des robots technologiquement avancés! Decks Tokyo Beach est un complexe commercial toujours en effervescence. Il est surtout connu pour le Tokyo Joypolis, un parc d’attractions créé par SEGA. Palette Town est un immense complexe commercial offrant magasins, attractions, restaurants et une grande roue de 115 mètres.

Aux alentours : le Parc de Odaiba-kaihin est agréable pour y faire une promenade et admirer le Rainbow Bridge. La plage est en été un lieu populaire de baignade et de planche à voile.

BONS PLANS : le parc d’attraction Oedo Onsen Monogatari, sur le thème des soins thermaux, permet de se relaxer.  Il possède un grand bain, dont les eaux chaudes sont puisées à 1 400 m sous terre et des bains en extérieur. 


Tokyo Aquatics Centre